Album

Squeezie très critiqué pour les prix de sa nouvelle marque !

squeezie

Squeezie lance Yoko, sa propre marque de vêtements, inspirée de la culture urbaine japonaise. Imaginé en collaboration avec son frère Florent, illustrateur, le youtubeur a dévoilé le e-shop, YokoShop, sur Twitter.

Le prêt-à-porter, c’est donc la nouvelle aventure dans laquelle se lance Squeezie. Une nouvelle griffe qui associe le streetwear et la culture japonaise tout en insistant sur une qualité optimale des produits. La marque souhaite collaborer avec des “acteurs aguerris et ancrés dans le monde du textile”. Le vidéaste aux 13 millions d’abonnés sur YouTube parlait de ce projet depuis un moment, presque 2 ans. En postant cette vidéo sur son compte, la ligne de vêtements est officiellement lancée.

La ligne présente 2 collections dessinées par Squeezie et son frère. Une basique avec des pièces incontournables tels que des T-shirts en coton brodés du logo Yoko, des hoodies gris ou rouge, un coupe-vent en nylon jaune. Toutes ces pièces sont unisexes. L’autre collection baptisée Yokai présente des pièces plus graphiques : un T-shirt floqué d’un Kamikiri, un pull aux dos et manches immaculés d’illustrations japonaises ou encore des casquettes avec le logo Yoko travaillé en 3D. Sur l’ensemble de ces 2 collections, les prix varient de 30 et 40 euros pour les T-shirts, les hoodies sont entre 65 et 100 euros, les casquettes sont à 30 euros et les paires de chaussettes à 20 euros.









Des prix qui font débat !

Des prix qui font débat depuis l’officialisation du lancement de cette 1ère collection sur les réseaux sociaux. La marque de prêt-à-porter est jugée trop chère par les internautes. Lucas Hauchard (de son vrai nom) répond aux critiques après l’ouverture de sa boutique et se justifie sur son compte Twitter : “Je me doutais de certains retours concernant les prix de vente […] On vous propose ici des produits très quali […] et ça impliquait un certain coût de production qui se ressent sur le prix de vente.”

Les commentaires des internautes sont mitigés. Certains le soutiennent quant aux prix pratiqués, d’autres sont choqués et n’hésitent pas à le tacler… Est-ce de bonne guerre ? En effet, Squeezie s’en était pris à l’époque à un autre Youtubeur, Tibo Inshape. Ce dernier se faisait de l’argent sur le dos de ses fans. Il faisait payer des vidéos dédicacées 36 euros à ses abonnés ainsi que des bandes-dessinées dédicacées… Squeezie l’avait à l’époque beaucoup critiqué via une vidéo postée sur sa chaîne.

About the author

admin

Add Comment

Click here to post a comment