Album

Pamela Anderson dévoile des images de ses blessures ! [Vidéo]

Pamela-Anderson-Adil-Rami

Une semaine après avoir annoncé sa séparation d’Adil Rami, Pamela Anderson a fait de nouvelles révélations sur son blog personnel. Dans sa vendetta, l’actrice en remet une couche et balance une vidéo de ses blessures aux mains que lui aurait infligées le footballeur, également sous le coup d’une procédure disciplinaire à l’OM…

Décidément, cette séparation prend un tournant de plus en plus dramatique, même si Pamela Anderson a trouvé la force de fêter son 52ème anniversaire à Las Vegas avec ses proches, dont son ex-mari, le producteur Rick Salomon (dont elle s’est séparée en 2015), et ses fils Brandon (23 ans) et Dylan (21 ans).
Alors que le joueur de foot avait répondu sur Instagram aux accusations du 25 juin de son ex-compagne, et de nouveau ce week-end après que Pamela Anderson ait dévoilé des conversations entre elle et la mère de ses jumeaux, les révélations continuent. Cette fois, c’est une vidéo, une photo d’elle à l’hôpital, son ordonnance ainsi qu’un long texte où elle donne davantage d’explications qui tombent. Comme pour prouver ses allégations où elle accusait le sportif international de violences physiques et mentales, et qu’il avait fermement démenti :

Si pour le moment rien n’est prouvé dans les propos qu’elle tient, Pamela Anderson, continue d’alimenter ses réseaux pour justifier ses dires à propos de son ancien compagnon. Ici, elle revient sur ses blessures à la main que lui aurait infligée le footballeur : “When he crushed my hands especially my right one till they cracked. It took me 6 months to go to Dr – I told them it felt like arthritis (so this is what they put down) – (I couldn’t say he hurt me to the dr) though I did tell his sister and the concierge to Olympic De Marseille who took me what really happened. The sister just told me to be patient. That he was changing. I could not write or open a water bottle without pain. He would hurt me in ways you couldn’t see. Grabbing me roughly – intimidating, holding me with his physical strength. Not letting me leave. Taking keys from me In car not letting me move.”
(Quand il m’a écrasé les mains, en particulier ma main droite, jusqu’à ce qu’elles craquent. Cela m’a pris 6 mois pour aller chez le docteur. Je leur ai dit que c’était comme de l’arthrite (c’est donc ce qu’ils ont écrit) – (je ne pouvais pas dire qu’il m’avait blessé au docteur) même si je l’ai dit à sa sœur et au concierge de l’Olympique De Marseille qui m’a appris ce qui s’est vraiment passé. Sa sœur me disait d’être patiente. Qu’il changeait. Je ne pouvais pas écrire ou ouvrir une bouteille d’eau sans douleur. Il pouvait me blesser de manière dont vous ne pouvez imaginer. Me saisir brutalement – m’intimidant, me tenant avec sa force physique. Ne pas me laisser partir. Prendre mes clés de voiture et ne pas me laisse bouger.)


 “[…] Now he’s actually denying any abuse. ? Maybe he doesn’t understand what abuse is. […] He threatened to break my legs last week. – and then would say : Because I don’t hit women. You are lucky. He has no clue about what domestic violence is. He seems to not care that emotional abuse is violence too […]”
(Maintenant, il nie tout abus ? Peut-être qu’il ne comprend pas ce qu’est un abus […] Il a menacé de me casser les jambes la semaine dernière. – et puis me dire : Je ne frappe pas les femmes. Tu as de la chance. Il n’a aucune idée de ce qu’est la violence domestique. Il semble ne pas se soucier du fait que la violence psychologique est, aussi, de la violence […])

Pamela Anderson en vient même à parler de l’association Solidarité Femmes qui vient en aide aux femmes victimes de violences, dont Adil Rami était le visage cette année. Suite aux révélations de l’actrice américaine, l’association a décidé de se séparer du footballeur, qui ne collaborera plus avec le réseau associatif tant que l’affaire de violence ne sera pas clarifiée.


À LIRE AUSSI:

Adil Rami convoqué par l’OM et rejeté par son association pour le droit des femmes

La star d’Alerte à Malibu, et ancienne égérie de Playboy, charge encore plus son ex, et lui demande d’arrêter de la harceler : “I thought he’d learn from the association. www.solidaritefemmes.org. I never betrayed him. It’s not difficult to be nice and honest. Or just not be in a relationship. I don’t know how he kept his lies straight and play soccer. The truth is always revealed […] He has still explained nothing while calling from multiple numbers and emailing me daily many times. I’ve had to block him and now change my number/email. Now he’s DM’ing my dog. […] He wants me to return to France so we can talk and he said he has proof of all. ? Of what? No thanks
(Je pensais qu’il apprendrait de l’association Solidarité Femmes. Je ne l’ai jamais trahi. Ce n’est pas difficile d’être gentil et honnête. Ou tout simplement ne pas être en couple. Je ne sais pas comment il a gardé ses mensonges et continué de jouer au football. La vérité est toujours révélée […] Il n’a toujours pas donné d’explications alors qu’il continue de m’appeler de plusieurs numéros et m’envoie des e-mails tous les jours. J’ai dû le bloquer et changer mon numéro et mon e-mail. Maintenant il DM même mon chien. […] Il veut que je retourne en France pour qu’on puisse parler et il dit qu’il a la preuve de tout ? De quoi ? Non merci)

Sans que l’on sache le but final de tout ce déballage public, Pamela Anderson a partagé également, toujours sur son blog, les textos de son ex, envoyé après les révélations de la semaine dernière. Le sportif lui dit combien il est désolé de la situation et qu’il souhaiterait la voir une dernière fois :


About the author

admin

Add Comment

Click here to post a comment