Album

Le rappeur Young Greatness s’est fait assassiner à la Nouvelle-Orléans !

young greatness

2018 poursuit son terrible acharnement sur les rappeurs nord-américains. Une semaine après la mort accidentelle de Jon James, c’est le rappeur de la Nouvelle-Orléans Young Greatness qui est décédé.

Agé de 34 ans, le rappeur était signé depuis l’année dernière sur le label de Birdman, Cash Money. Il a été victime d’une fusillade sur le parking d’un Wafle House de la Nouvelle-Orléans (Louisiane), chaîne de restaurant spécialisé dans les gaufres. La police qui a découvert le cadavre a déclaré qu’il était mort après avoir pris une seule balle.

Si son nom est encore confidentiel en Europe, il a connu un énorme succès aux Etats-Unis en 2016 avec son morceau Moolah. Signé à l’époque sur le label de Migos, Quality Control Music, il a cumulé 30 millions de vues avec sa vidéo et s’était glissé dans le Hot 100 du Billboard. L’année d’avant il avait également invité Quavo en featuring

Young Greatness – Moolah :

Theodore Jones avait été contraint de quitter sa Nouvelle-Orléans natale après les dégâts causés par l’ouragan Katrina. Revenu aux sources en signant sur le label sulfureux de sa ville natale, il a sorti son dernier projet un an avant de se faire tuer : le 31 octobre 2017, il publiait Bloody Summer.

Le dernier morceau sorti de son vivant est Cold Nights, un featuring avec le rappeur Boston George produit par Drumma Boy.

Young Greatness rejoint Mac Miller, Fredo Santana, XXXTentacion, Jimmy Wopo, Smoke Dawg et Koba Prime à la triste liste des rappeurs disparus en 2018.

About the author

admin

Add Comment

Click here to post a comment