Album

Kim Kardashian gagne son procès contre la marque Missguided !

kim k

Kim Kardashian accusait la marque américaine de prêt-à-porter, Missguided, de profiter de son image et de piquer ses looks. La star de la téléréalité a gagné son procès et empoche la somme de 2,7 millions de dollars !

On connaissait le penchant de la business-woman pour la justice et la profession d’avocat. Très engagée en faveur des personnes injustement emprisonnées, la femme de Kanye West a aidé à la libération de plus de 20 prisonniers, grâce à ses propres avocats entre 2018 et 2019.


À LIRE AUSSI:

Kim Kardashian : 17 prisonniers libérés grâce à l’aide de ses avocats

Ces derniers lui ont été utiles également pour son procès contre MissguidedKim Kardashian poursuivait l’entreprise depuis février en l’accusant de faire des répliques des robes de créateurs qu’elle porte sur IG ou lors de ses apparitions publiques. Des vêtements quasi-identiques et proposé à la vente à bas prix. Elle en avait déjà parlé sur son compte Twitter, non sans humour.

Going through old fitting pics & found this gold look that Kanye made for me for my Miami trip last summer. P.S. fast fashion brands, can you please wait until I wear this in real life before you knock it off ?” (Je regardais des vieilles photos de montage et j’ai retrouvé ce look fou que Kanye avait fait pour moi pour mon voyage à Miami l’été dernier. P.S. : les marques low-cost-là, pouvez-vous s’il vous plaît attendre que je la porte dans la vraie vie avant de vous l’accaparer ?). La fringue en question est une longue robe dorée signée de la griffe Yeezy, la marque de Kanye West.

 

Cette victoire intervient juste quelques jours après que la star américaine ait renoncé à baptiser sa nouvelle marque de sous-vêtements “Kimono”. Elle avait déclenché des centaines de commentaires négatifs en en faisant l’annonce sur ses réseaux sociaux. Elle était alors accusée de dénigrer le vêtement japonais et de faire de l’appropriation culturelle.

La business-woman se plaignait de ce plagiat de Missguided depuis un moment. En février déjà elle avait fait remarquer ces agissements :

“C’est rageant de voir ces sociétés de prêt-à-porter tout simplement voler des designs qui ont demandé du sang, de la sueur et des larmes à des vrais designers qui ont tout misé dans leurs propres idées”  

“Etre une entrepreneuse et mon propre patron a été l’un des défis les plus gratifiants dont j’ai été béni dans ma vie. Cela a été rendu possible après toutes ces années, grâce à ma façon de communiquer directement avec mes fans et le public.

Mes marques et mes produits sont créés avant tout dans la mixité et la diversité, pour tous. Après mûres réflexions, je vais lancer ma marque de sous-vêtements sous un nouveau nom. Je vous contacterai bientôt. Merci pour votre compréhension et votre soutien indéfectible.”

About the author

admin

Add Comment

Click here to post a comment